Vous souhaitez faire appel à un coach pour votre business mais vous ne savez pas à quel moment vous devez entamer les démarches ? C’est normal ! Sur le web, dans des vidéos, des articles, des publications sur les réseaux sociaux, on parle très souvent du bon moment pour faire appel à un coach. Mais on ne parle jamais du pire ! Je vous conseille de ne pas faire cette erreur ! C’est pour cela que j’ai tourné cette vidéo et que je vous ai écrit cet article : pour vous aider à déterminer le bon et le pire moment pour commencer votre coaching !

Installez-vous confortablement et bonne lecture !

À quoi sert un coach ?

À la base, un coach est là pour vous accompagner, pour vous aider à avoir des résultats plus facilement et plus rapidement. Il faut le voir comme un accélérateur de croissance, comme une dose d’adrénaline.

Il est présent pour intervenir dans un mouvement qui est déjà en marche. Par conséquent, le bon moment pour faire appel à un coach, c’est quand vous avez :

  • Des objectifs
  • Besoin d’une stratégie pour aller plus vite et plus loin
  • Besoin de quelqu’un qui vous pousse à y aller.

Voilà le bon moment pour faire appel à un coach !

Je vous conseille fortement de faire appel à un coach quand tout va bien. C’est là que votre croissance sera la plus forte. Et de par expérience, c’est à ce moment qu’on observe les meilleurs résultats.

Quel est le pire moment pour faire appel à un coach ?

À l’inverse, le pire moment pour faire appel à un coach c’est :

  • Quand il est trop tard
  • Lorsque vous avez la tête sous l’eau
  • Quand votre business va mal
  • Que vous n’avez pas de clients
  • Quand c’est la catastrophe

Pourquoi ? Tout simplement parce que votre coach n’est pas là pour sauver votre business. Il va être là pour faire tampon, pour sauver les pots cassés, pour vous remettre sur pieds. Vous risquez donc d’être frustrés car vous aurez l’impression de travailler beaucoup pour au final, avoir peu de résultats.

Faire appel à un coach quand votre business est en souffrance, c’est comme aller chez le médecin pour lui demander de mettre un pansement là où vous avez une maladie grave.

Je m’explique. 

Le médecin va pouvoir faire un diagnostic, vous expliquer les démarches et entamer un traitement. La guérison risque d’être lourde et de demander du temps.

Mieux vaut prévenir que guérir.

En business, c’est la même chose. Vous devez chouchouter votre entreprise et en prendre soin. Si vous vous êtes lancé en business, si vous avez créé une entreprise, c’est que vous l’aimez. Vous avez un réel objectif dans cette nouvelle aventure. 

Ainsi, mieux vaut se faire accompagner quand tout va bien. Vous aurez de meilleurs résultats.

Et si votre business va déjà mal ?

Cela ne signifie pas pour autant que vous ne pouvez pas faire appel à un coach lorsque votre business va mal. Bien au contraire ! Cependant, vous ne pourrez pas vous attendre aux mêmes résultats. La dynamique n’est pas la même

Quand une personne a une entreprise qui tourne et qui cherche à l’optimiser, à améliorer son énergie, sa croissance, sa vitesse, sa visibilité, les résultats seront différents par rapport à une personne qui a un business en souffrance et qui cherche simplement à sauver les pots cassés.

C’est totalement humain d’attendre le dernier moment. Mais sur le sujet du coaching, que ce soit un coaching de vie ou un coaching professionnel, le mieux est de le faire en prévention et en accélération plutôt que dans la panique. 

Vous savez désormais tout sur le bon et le mauvais moment pour faire appel à un coach ! N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez déjà bénéficié d’un coaching et si vous êtes satisfait du résultat !